Nouvelles :

La surenchère est-elle votre propre argent ?

Surenchérit sur son propre argent

Malgré la reprise du marché, la surenchère reste un phénomène courant. Une question importante pour tout chasseur immobilier est donc la suivante : la surenchère est-elle votre propre argent ou pouvez-vous encore l'emprunter quelque part ? Dans ce blog, nous vous expliquons exactement comment la surenchère est financée et ce que vous devez prendre en compte pour votre prochaine offre.

Fixer un budget maximum

Dans un premier temps, il est toujours important d'avoir une bonne connaissance de ses finances personnelles. Bien sûr, il existe déjà plusieurs outils disponibles en ligne pour déterminer le montant maximal de votre prêt, mais il est conseillé de rendre visite à un conseiller hypothécaire sans aucune obligation. Une première consultation gratuite permet de déterminer ce qui est possible avec beaucoup plus de précision. En outre, à un stade ultérieur, il est toujours bon pour le vendeur d'une maison de savoir que vous avez fait vos devoirs !

Une fois que vous avez compris le montant maximal de votre prêt, il est toujours sage de vous fixer une limite à l'avance. Le fait que vous puissiez emprunter jusqu'à un certain montant ne signifie pas nécessairement que vous devez emprunter le maximum. Tenez compte de vos projets futurs, de votre mode de vie et des circonstances imprévues. En bref : empruntez en toute connaissance de cause.

Quel est le montant de mon hypothèque ?

Avant de déterminer comment payer la surenchère, il est important de connaître le concept de "rapport prêt-valeur". Ce montant est la base de l'hypothèque et signifie essentiellement : quel pourcentage de la valeur puis-je emprunter ? Avec un ratio LTV de 100 %, vous êtes autorisé à emprunter 100 % de la valeur d'une maison, alors qu'avec un ratio LTV inférieur, disons 97 %, vous devez payer vous-même les 3 % restants de la valeur de la maison. Le ratio prêt/valeur est un outil de référence pour emprunter de manière plus sûre, car le montant de l'hypothèque est moins élevé par rapport à la valeur de la maison.

Aux Pays-Bas, ce ratio diminue lentement chaque année. En 2014, par exemple, il était encore de 104 %, ce qui permettait d'inclure plus facilement les Kosten Koper (frais de notaire et d'évaluateur, par exemple) dans la demande de prêt hypothécaire. Cette année, le ratio LTV est fixé à 100 %, ce qui reste néanmoins nettement plus élevé qu'en Belgique, par exemple, où il n'est que de 90 %.

Quand la surenchère est-elle votre propre argent ?

Ainsi, avec un LTV de 100 %, en tant que consommateur, vous devrez de toute façon payer les frais de l'acheteur, car le montant du prêt hypothécaire est uniquement destiné à l'achat de la maison (à l'exception des mesures de durabilité). Lorsque vous faites une offre pour une maison au-dessus du prix demandé, il est donc très important de connaître la valeur de la maison, ce qui nécessite l'établissement d'un rapport d'évaluation validé par un expert. Dans le rapport d'évaluation, l'évaluateur fournit une valeur au prêteur hypothécaire (la banque).

Exemple: supposons que vous ayez fait une offre de 315 000 euros pour un bien immobilier d'une valeur de 300 000 euros. Il est important que l'évaluateur considère également le bien immobilier acheté d'une valeur de 315 000 euros, car la banque l'utilisera comme garantie. Si l'expert estime que la maison vaut 315 000 euros ou plus, vous pouvez financer la surenchère dans votre hypothèque. Si la valeur estimée est inférieure à 315 000 euros, vous devrez, en tant qu'acheteur, payer la différence avec vos propres ressources. Il peut s'agir d'économies ou de la valeur excédentaire de votre ancien logement.

L'exemple ci-dessus met rapidement en évidence les risques liés à la surenchère. Par exemple, la valeur d'évaluation ne sera-t-elle pas atteinte et ne disposerez-vous pas de fonds suffisants ? Dans ce cas, il y a de fortes chances que vous deviez payer la pénalité standard de 1 % du prix d'achat et que vous ne soyez pas autorisé à acheter le bien.

Besoin d'aide pour faire une offre ?

Nous espérons que ce blog vous a permis de mieux comprendre la structure d'une surenchère. Si vous avez encore des doutes sur une offre particulière, n'hésitez pas à contacter l'un des membres affiliés de Eerlijk Bieden.

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter